Et si jouer, c’était la meilleure façon de travailler !

Et si jouer, c’était la meilleure façon de travailler !
http://www.lifeisaseriousgame.com/si-jouer-cetait-la-meilleure-facon-de-travailler/

jouer c'est travailler

Jouer c’est travailler

Le jeu est partout… ou presque

Avez-vous déjà joué ? En voilà une question éminemment stupide. Nous avons tous joué, c’est évident. Le jeu c’est quelque chose de central pour nous. Que l’on soit paysan en Bretagne, sumo au Japon ou même président des États-Unis, s’il y a bien quelque chose de sûr, c’est que nous avons tous joué. C’est quelque chose qui nous unit tous. Nous nous sommes tous construit à travers le jeu. Et c’est pour ça que le jeu est si important pour nous. D’ailleurs on le retrouve un peu partout.

On le retrouve au bureau de tabac lorsque l’on va acheter son ticket de tac-o-tac. La Française des jeux c’est quand même 11,4 milliards d’euros de mise par an et 27 millions de joueurs en France.

On le retrouve dans son salon quand on va faire une petite partie de GTA4. L’industrie du jeu vidéo en France pèse près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et on compte dans notre beau pays plus de 3 millions de gamers.

On le retrouve bien sur le soir devant notre télévision avec les innombrables jeux télévisés, on le retrouve le dimanche matin quand on chausse les crampons pour faire une petite partie de foot. On le retrouve même sur les réseaux sociaux, car c’est aujourd’hui un des principaux leviers de développement de Facebook (j’en profite pour faire passer un message à mes amis Facebook : non je ne veux pas jouer à Candy Crush Saga !).

Bref on le retrouve partout. Enfin presque partout parce qu’il existe bien un endroit dans lequel on ne s’autorisa pas à jouer : c’est le monde du travail. Pourquoi me direz-vous ? Peut-être parce qu’il n’a rien à apporter à l’entreprise et que les valeurs qu’il véhicule sont contre-productives.

Regardons ça de plus près.

Le jeu c’est avant tout l’esprit d’équipe. C’est être capable de faire passer l’intérêt de l’équipe avant son propre intérêt. C’est une condition indispensable pour remporter le match. Vu comme ça on se dit qu’il faudrait peut-être qu’on joue un peu plus en entreprise finalement.

Mais le jeu c’est aussi l’engagement. Eh oui souvenez vous des parties endiablés de Zelda et de la frustration que vous avez ressentie lorsque la sentence inéluctable tombait : « viens à table c’est l’heure de manger ». Dans ces moments-là, vous utilisiez réellement 100% de vos capacités et vous ne comptiez pas vos heures. Mais en entreprise à-t-on vraiment envie d’avoir des salariés qui utilisent 100% de leurs capacités et qui ne comptent pas leurs heures ? Euh… bien oui en fait. Car le jeu a ceci de particulier : il procure du plaisir. Et il est bien temps de remettre du plaisir au travail à notre sens.

Et puis pour finir le jeu c’est un espace dans lequel on peut essayer et innover sans avoir peur de l’échec : les conditions idéales pour être créatif.

Utiliser le jeu en entreprise

Nous sommes convaincus que jouer c’est la meilleure façon de travailler et que le jeu a toute sa place dans l’entreprise. Il peut d’ailleurs servir de nombreux objectifs.

Jouer pour former

Cela fait bien longtemps que les formateurs l’on comprit. Jouer c’est une des meilleures façons d’apprendre, de mieux comprendre et d’assimiler les notions transmises. C’est ce que nous avons fait pendant toute notre enfance : jouer pour apprendre, comprendre et assimiler.
C’est ce que propose Thiagi dans ces ouvrages autour du jeu destiné à la formation.

Jouer pour booster sa créativité

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le jeu propose un cadre bienveillant dans lequel l’échec n’a plus vraiment d’importance : ce n’est qu’un jeu après tout. Et bien, voilà les conditions idéales pour libérer sa créativité. Alors pour quoi ne pas utiliser l’émulation du jeu pour booster sa créativité ? C’est notamment ce que propose la Brainstorming Box dont nous vous avons déjà parlé et qui utilise le jeu pour multiplier les idées et donner un cadre ludique à vos brainstormings.

Jouer pour faire passer des messages

Comme nous vous en parlions dans notre article autour des icebreakers, le jeu est aussi un formidable moyen de prendre conscience d’une situation en la transposant dans un univers favorable. Jouer permet de faire vivier certains messages. Bien entendu, le plus important à chaque fois que l’on propose à un groupe de jouer c’est le débriefing qui a lieu ensuite. C’est à ce moment-là que l’on peut prendre du recul sur ce qui s’est passé et faire réagir sur le message.
Trêve de long discours, prenons un exemple concret : le jeu du pont dont vous pouvez télécharger la règle du jeu ici.

 

le jeu du pont

le jeu du pont

Vous pouvez vous appuyer sur ce jeu pour échanger autour du travail en équipe et de la collaboration. C’est un très bon exercice pour éprouver le pragmatisme des équipes : n’ont-elles pas voulu construire un pont trop long sans tester leur construction auparavant ?
Et puis cerise sur le gâteau, c’est aussi un excellent jeu de team building.

Jouer pour produire des résultats

Mais ne nous limitons pas à l’utilisation du jeu à des fins annexes. Le jeu peut être une façon différente de travailler, prioriser, résoudre des problèmes, prendre des décisions… du vrai travail quoi. C’est l’approche des ouvrages tels que Innovation Games ou Gamestorming. En jouant on replace le plaisir au centre. On créé l’engagement et l’émulation qui nous rendra plus efficaces.
Le planning poker en est un exemple parfait : prioriser simplement et efficacement en utilisant le jeu.

Et parce qu’on vous aime bien et qu’on ne recule devant aucun sacrifice, on vous propose de télécharger gratuitement un jeu de poker game que vous pourrez utiliser dans toutes les situations, alors à vos ciseaux et à vous de jouer !

cartes poker game

cartes poker game

 

Posted on 20 juillet 2014 in Non classé

Share the Story

About the Author

Back to Top